ACTUALITES DU CBD

Expérimentation française

Au total, 43 actualités sont dédiées au CBD et au chanvre dans la rubrique : Expérimentation française

  • LIBERALISATION DU CHANVRE : UN COUP D’ARRET AUX TRAFICS ?

    Depuis la fin de l’été, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin est engagé dans une croisade contre le chanvre. Tout consommateur s’expose depuis le premier septembre au risque d’être sanctionné par une amende de 200 €. Cette vigueur retrouvée dans la lutte contre « cette merde » est paradoxale quand on sait que, le 16 septembre, la représentation nationale se prononçait en faveur d’une autorisation du chanvre thérapeutique. Les députés allant même jusqu’à regretter « un retard fort déplorable » en la matière. Si le ministre parle encore de lâcheté lorsque sont évoquées des solutions comme la dépénalisation ou la légalisation, il semble beaucoup plus juste de pointer du doigt l’échec cuisant de la politique répressive menée depuis cinquante ans. La libéralisation du chanvre mettrait un coup d’arrêt aux trafics, pour peu que le marché légal soit compétitif car peu taxé et bien implanté grâce à la liberté de création de dispensaires.

    Martin Devaulx de Chambord, Contrepoints

    Droit Expérimentation française France

  • CHANVRE THERAPEUTIQUE : « LA FRANCE EST A LA TRAINE »

    Des députés ont pressé, mercredi 16 septembre, le gouvernement d’agir « vite » pour rattraper le « retard préoccupant » pris par l’expérimentation très attendue du chanvre médical en France, et plaidé pour la mise en place d’une filière nationale de production de cette plante toujours illégale. Dans son rapport d’étape, la mission parlementaire en charge de la question a dénoncé le « retard fort regrettable » pris par ce projet, alors que « la France est à la traîne sur la question du [chanvre] thérapeutique », déjà autorisé dans de nombreux pays européens.

    Ouest-France

    Expérimentation française France

  • LE RETARD PREOCCUPANT DE L’EXPERIMENTATION DU CHANVRE MEDICAL

    Dans un rapport d’étape de la Mission d’information sur le chanvre, les parlementaires dénoncent le « retard préoccupant » pris par l’expérimentation. Le rapport pointe du doigt les nombreux interlocuteurs qui bloquent tour à tour l’avancée administrative de l’expérimentation : hier la DGS et aujourd’hui le Conseil d’Etat. Une fois le décret publié, la CNIL devra se prononcer sur le registre des patients. Elle dispose pour ce faire de deux mois, renouvelable une fois. Autre point bloquant, l’absence de culture de chanvre en France.

    Aurélien Bernard, Newsweed

    Expérimentation française France

  • UNE FILIERE DE CHANVRE THERAPEUTIQUE VERRA-T-ELLE LE JOUR EN FRANCE ?

    Mercredi 16 septembre, la mission parlementaire sur les différents usages de la plante présente son rapport d’étape sur le chanvre thérapeutique, alors que l’expérimentation, prévue en septembre, a été repoussée en janvier 2021. Pour l’heure, il est toujours interdit de produire du chanvre thérapeutique en France, et d’utiliser les sommités fleuries. De nombreux patients attendent la mise en place de cette expérimentation qui pourrait soulager des douleurs neuropathiques réfractaires aux thérapies, des formes d’épilepsies sévères et pharmacorésistantes, certains cancers, ou encore la sclérose en plaques. La France est l’un des derniers pays d’Europe à traîner les pieds pour légaliser le chanvre médical.

    Emilie Petit, 20 Minutes

    Expérimentation française France

  • CHANVRE THERAPEUTIQUE : « LA FRANCE A PRIS UN RETARD INQUIETANT »

    Dans un rapport, des parlementaires appellent à lancer l’expérimentation du chanvre médical en France. Pour le député (LR) Robin Reda, président de la mission d’information sur la question, il est « temps d’agir » car « il faut être du côté du progrès ».

    Le Parisien

    Expérimentation française France

  • LE CHANVRE MEDICAL DANS LE BROUILLARD

    En raison du Covid-19, le début de l’expérimentation sur le chanvre thérapeutique, prévue en septembre, est « reporté au plus tard en janvier 2021  », annonçait l’Agence du médicament (ANSM) en juin. Le collectif ACT, qui menace de démissionner du comité scientifique mis en place par l’ANSM, pousse pour que le chanvre thérapeutique ait au plus vite un statut de produit de santé, et milite pour un moratoire des poursuites contre les patients consommant la plante et ses dérivés pour raisons médicales. Leur crainte est que, les retards s’accumulant, le sujet redevienne politique à l’approche de la prochaine présidentielle, et soit enterré dans l’attente du résultat de celle-ci.

    Philippe Richard, Ouest-France

    Expérimentation française France

  • CHANVRE THERAPEUTIQUE : « PAS DE RISQUE SI ON SUIT LA PRESCRIPTION »

    Nicolas Authier est le président du comité scientifique qui supervise le dossier du chanvre thérapeutique à l’Agence National de Sécurité du Médicament (ANSM). Il estime notamment qu’il n’y a « pas de risque si on suit la prescription ».

    Europe 1

    Expérimentation française France

  • DES DOUTES SUR L’EXPERIMENTATION FRANCAISE DU CHANVRE THERAPEUTIQUE

    Dans une tribune au Parisien, une cinquantaine de médecins et d’associatifs doutent de la volonté du gouvernement de mettre en place l’expérimentation du chanvre thérapeutique en France. Actant des multiples retards et de l’absence du décret permettant la tenue de l’expérimentation, un temps soupçonné de bloquer à la Direction Générale de la Santé, ils interpellent le gouvernement. En plus du décret manquant, le point du financement n’a toujours pas été abordé. L’ANSM a récemment annoncé un report de l’expérimentation au plus tard à janvier 2021, ce qui paraît intenable dans les conditions actuelles.

    Aurélien Bernard, Newsweed

    Expérimentation française France

  • L’EXPERIMENTATION DU CHANVRE THERAPEUTIQUE AURA-T-ELLE BIEN LIEU ?

    Décalé à plusieurs reprises, le décret d’application nécessaire au lancement de l’expérimentation du chanvre thérapeutique en France devrait être publié ce mois-ci pour un démarrage en janvier 2021. Mais les experts et patients engagés dans le projet craignent de nouveaux reports. Outre le calendrier incertain, une autre inconnue demeure : le financement. Si les autorités sanitaires estiment que 25 à 30 millions d’euros seront nécessaires pour mener à bien ces deux ans d’expérimentation, les pouvoirs publics ne se sont officiellement engagés sur aucune somme. Le cabinet du ministre de la santé assure que l’expérimentation débutera bien en 2021.

    Jeanne Ferney, La Croix

    Expérimentation française France

  • L’INERTIE DU GOUVERNEMENT SUR LE CHANVRE THERAPEUTIQUE INQUIETE

    Dans une tribune publiée mardi 8 septembre sur le site du Parisien, une cinquantaine de médecins et responsables d’associations de patients dénoncent la non-parution du décret qui permettrait la mise en place de l’expérimentation du chanvre thérapeutique votée en décembre 2019 à l’Assemblée nationale. « Le report répété du début de cette expérimentation, faute de décret d’application, suscite actuellement un questionnement sur la volonté politique de le mettre réellement en place », écrivent les signataires, pour qui ce retard « crée de l’anxiété, voire de la colère, chez des patients déjà en souffrance physique et psychique et en attente de solutions complémentaires ».

    François Béguin, Le Monde

    Expérimentation française France

  • UN PAS VERS L’AUTORISATION DU CHANVRE MEDICAL EN FRANCE ?

    Un pas vers l’usage du chanvre à des fins thérapeutiques pourrait être franchi prochainement en France. « L’Agence nationale du médicament (ANSM) devrait autoriser, sous peu, la valorisation de la fleur et de la feuille du chanvre, jusqu’ici interdites en France », annonce Terra ce 20 août. « Une telle mesure ouvrirait la voie à de nouveaux débouchés pour les producteurs français, pas seulement thérapeutique », poursuit le journal breton rapportant une information diffusée par l’agence Agra. L’expérimentation de deux ans menée par l’ANSM devrait avoir une portée au-delà de la médecine.

    Reussir.fr

    Droit Expérimentation française France

  • RENCONTRE AVEC UN EXPERT DU CHANVRE MEDICAL

    Plus de 40 pays ont déjà autorisé le chanvre médical pour certains malades qui souffrent et qui ne sont pas soulagés par les médicaments. La France vient de l’autoriser à son tour dans le cadre d’une expérimentation qui démarrera en janvier 2021 et qui concernera 3000 patients. « Comme tout stupéfiant, le cannabis est addictif. Mais il faut savoir que la dépendance physique et psychologique qu’il entraîne est moindre que certains médicaments comme les antalgiques opioïdes et les benzodiazépines », rappelle le médecin Pascal Douek, membre du comité scientifique en tant que représentant des patients pour l’expérimentation.

    Léa Dechambre, Feminin Bio

    Expérimentation française France

  • L’ASSOCIATION L630 APPELLE SOLLICITE L’EXECUTIF SUR LES QUESTIONS DU CHANVRE

    L630 a interpellé le nouveau ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti. Dans une lettre, l’association lui demande la fin des poursuites judiciaires pour les consommateurs médicaux de chanvre ou leurs aidants. La proposition de L630, qui passerait par l’émission d’une circulaire à destination des parquets régionaux, tente de pallier à l’incertitude qui existe autour de l’expérimentation du chanvre thérapeutique en France. Celle-ci aurait dû commencer en septembre 2020. L’ANSM communique désormais sur un report du début de l’expérimentation « au plus tard en janvier 2021 ». Le budget nécessaire à l’expérimentation, de l’ordre de 4 à 20 millions €, n’est d’ailleurs toujours pas bloqué.

    Aurélien Bernard, Newsweed

    Droit Expérimentation française France

  • L’ASSOCIATION L630 APPELLE SOLLICITE L’EXECUTIF SUR LES QUESTIONS DU CHANVRE

    L630 a interpellé le nouveau ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti. Dans une lettre, l’association lui demande la fin des poursuites judiciaires pour les consommateurs médicaux de chanvre ou leurs aidants. La proposition de L630, qui passerait par l’émission d’une circulaire à destination des parquets régionaux, tente de pallier à l’incertitude qui existe autour de l’expérimentation du chanvre thérapeutique en France. Celle-ci aurait dû commencer en septembre 2020. L’ANSM communique désormais sur un report du début de l’expérimentation « au plus tard en janvier 2021 ». Le budget nécessaire à l’expérimentation, de l’ordre de 4 à 20 millions €, n’est d’ailleurs toujours pas bloqué.

    Aurélien Bernard, Newsweed

    Droit Expérimentation française France

  • RASSEMBLEMENT POUR LE CHANVRE MEDICAL A TAHITI

    L’association Tahiti Herb Culture (THC) organise un nouveau rassemblement, jeudi 18 juin, devant l’assemblée de la Polynésie Française. Le but est d’obtenir des élus locaux l’autorisation d’une expérimentation du chanvre à usage médical. Des essais de ce type devraient être lancés dans les mois à venir en métropole. Pour le chef de file du mouvement, Karl Anihia, la Polynésie pourrait à terme devenir le « fournisseur officiel  » du marché français.

    Pascal Bastianaggi, Radio 1

    Expérimentation française France Polynésie française

  • L’EXPERIMENTATION FRANCAISE DU CHANVRE MEDICAL REPOUSSEE

    Le début de l’expérimentation de l’usage médical du chanvre en France, initialement prévu en septembre 2020, était reporté au plus tard en janvier 2021. La directrice de l’ANSM Nathalie Richard l’a annoncé le 3 juin lors d’une audition à l’Assemblée nationale. « A ce retard risque de s’en ajouter un autre, si le chanvre français ne reçoit pas l’autorisation de l’ANSM pour l’extraction des molécules thérapeutiques avant juillet (période à partir de laquelle on récolte le chanvre en fleur) », a précisé l’interprofession Interchanvre. Pour l’instant, il est prévu que l’expérimentation se fasse avec des approvisionnements en chanvre européen, canadien, américain, australien et colombien.

    Terres et Territoires

    Expérimentation française France

  • EXPERIMENTATION DU CHANVRE THERAPEUTIQUE : « AU PLUS TARD EN JANVIER 2021 », ANNONCE L’ANSM

    Où en est l’expérimentation du chanvre thérapeutique en France ? « Elle devait débuter en septembre mais est finalement reportée « au plus tard en janvier 2021 », précise l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Retardée par la pandémie de covid-19, cette expérimentation pourrait aboutir à la généralisation de l’usage médical de la plante sur l’ensemble du territoire français. L’expérience doit concerner 3 000 patients souffrant de maladies graves qui seront suivis pendant au moins six mois. Ils testeront le chanvre thérapeutique sous forme d’huile (voie orale) ou de fleurs séchées (inhalation). L’objectif est « d’évaluer la faisabilité du circuit de mise à disposition » pour les patients.

    Eléonore Solé, Futura

    Expérimentation française France

  • L’ANSM ORGANISE L’EXPERIMENTATION FRANCAISE DU CHANVRE MEDICAL

    Dans un communiqué de presse, l’ANSM a annoncé la reprise des travaux de réflexion nécessaires à la mise en place de l’expérimentation du chanvre médical en France. Le début de l’expérimentation est ainsi reporté « au plus tard en janvier 2021 ». Ensuite, il restera aussi à trouver un budget pour financer l’expérimentation : il s’agira ici de financer un an de consommation pour 3 000 patients. La formation des professionnels, la création du registre patient et la distribution de chanvre impliqueront aussi des coûts qui seront pris sur le bugdet de l’ANSM.

    Aurélien Bernard, Newsweed

    Expérimentation française France

  • L’ANSM REPOUSSE L’EXPERIMENTATION DU CHANVRE MEDICAL EN JANVIER 2021

    L’épidémie de covid-19 a contraint l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) à repousser l’expérimentation du chanvre médical en France « au plus tard en janvier ». L’expérimentation doit concerner 3 000 patients qui souffrent de maladies graves : certaines formes d’épilepsies, de douleurs neuropathiques, d’effets secondaires de chimiothérapie, de soins palliatifs ou de scléroses en plaques. Ils consommeront du chanvre sous forme d’huile ou de fleurs séchées. Le chanvre médical serait prescrit en dernière intention, en cas d’échec des autres traitements existants pour soigner certains symptômes.

    Le HuffPost

    Expérimentation française France

  • EN FRANCE, L’EXPERIMENTATION DU CHANVRE THERAPEUTIQUE REPOUSSEE AU PLUS TARD EN JANVIER 2021

    L’expérimentation du chanvre thérapeutique en France, qui doit concerner environ 3 000 patients pendant deux ans, devait initialement débuter en septembre. Elle a finalement été reportée « au plus tard en janvier » en raison de l’épidémie de covid-19, a indiqué mercredi 3 juin l’Agence du médicament (ANSM). En dépit de ce report, les travaux pour sa prochaine mise en place se sont poursuivis. Ces derniers portent notamment sur la conception du registre national électronique de suivi des patients, sur le cahier des charges pour la sélection des futurs fournisseurs et distributeurs des médicaments à base de chanvre, sur l’élaboration de la plateforme de formation des professionnels de santé et sur la liste des centres experts volontaires qui prendront en charge les patients.

    Ouest-France

    Expérimentation française France

  • LA FRANCE VA-T-ELLE SE METTRE AU CHANVRE THERAPEUTIQUE ?

    Le chanvre est encore considéré comme une drogue en France, alors même que de nombreux pays ont autorisé son usage à des fins thérapeutiques. Une expérimentation devrait bientôt avoir lieu dans l’Hexagone. « Il existe des dizaines de variétés de Cannabis sativa, chacune ayant ses propres concentrations en principes actifs et donc un effet médical spécifique », souligne le Dr Pascal Douek, médecin et patient expert du Comité scientifique spécialisé temporaire (CSST) sur le chanvre thérapeutique. Pour un usage antidouleur, par exemple, on privilégiera une variété plus riche en THC et, contre l’épilepsie, une autre renfermant peu de THC mais beaucoup de CBD.

    Marie Weiss, Le Figaro

    Expérimentation française France

  • LES DECISIONS TARDENT POUR DEBUTER L’EXPERIMENTATION FRANCAISE DU CHANVRE MEDICAL

    L’expérimentation du chanvre thérapeutique en France semble être entravée par la Direction Générale de la Santé. Des décisions administratives fortes et indispensables se font attendre, notamment pour l’appel d’offre des produits qui seront délivrés aux malades. Puis la question du financement de cette expérimentation n’a pour l’instant pas été traitée. « Il est donc peu probable que les premières prescriptions de [chanvre] médical puissent avoir lieu en septembre 2020 (…). La bonne nouvelle c’est que cette expérimentation n’est pas remise en cause ni officiellement reportée, et nous pouvons espérer aujourd’hui que l’inclusion des premiers patients pourra débuter dans de bonnes conditions au premier trimestre 2021 », explique Nicolas Authier, président du Comité scientifique temporaire de l’ANSM sur le sujet.

    Aurélien Bernard, Newsweed

    Expérimentation française France

  • A QUAND L’EXPERIMENTATION DU CHANVRE THERAPEUTIQUE EN FRANCE ?

    L’expérimentation du chanvre thérapeutique va-t-elle faire les frais de l’actualité et d’un manque de considération des autorités sanitaires ? Elle devait commencer fin 2019 par six mois de mise en place, avant une année de prescription à 3 000 patients et six mois d’analyse de données pour finir. Deux années pour aboutir éventuellement à une légalisation. Mais cette expérimentation n’a toujours pas débuté. Plusieurs associations de patients appellent le gouvernement à généraliser la possibilité de prescrire du chanvre thérapeutique et à délivrer du chanvre sur l’ensemble du territoire national.

    Aurélien Bernard, Newsweed

    Expérimentation française France

  • L’EXPÉRIMENTATION DU CHANVRE THÉRAPEUTIQUE SANS LES PRODUCTEURS FRANÇAIS

    On le sait depuis quelques mois déjà, une expérimentation du chanvre thérapeutique va avoir lieu en France. Les essais devront débuter d’ici septembre 2020. Le chanvre utilisé lors de cette étude proviendra probablement du Canada. Mais qu’en est-il des producteurs français ? Pour le moment, la réglementation ne leur permet pas de cultiver des plants avec plus de 0,2 % de THC. Mais certains entrepreneurs comme Henri Hennion, fondateur de la start-up lilloise Elican Biotech, sont prêts à se lancer sur ce marché très porteur du chanvre thérapeutique.

    Mikaël Libert, 20 minutes

    Eco-Conso Expérimentation française France Hauts-de-France Lille Nord

  • CHANVRE THÉRAPEUTIQUE : LES AGRICULTEURS FRANÇAIS S’IMPATIENTENT

    À quelques mois du début de l’expérimentation du chanvre médical, les agriculteurs français s’inquiètent de laisser le monopole aux producteurs étrangers. Sans une modification de la réglementation actuelle, il sera impossible aux cultivateurs de l’hexagone de produire du chanvre à usage médical. En sachant qu’il faudrait plus d’un an pour développer un produit standardisé et conforme à l’utilisation médicale, on comprend que les agriculteurs craignent d’êtres dépassés par leurs homologues étrangers.

    Ouest France

    Agriculture Eco-Conso Expérimentation française France

  • LE CHANVRE, UN RENOUVEAU AGRICOLE ?

    A la Ferme du Menez-Hom, à Dinéault dans le Finistère, du chanvre sera bientôt planté. En plus des bienfaits qu’apporte cette plante à la terre, elle est exploitable dans le cadre de l’expérimentation sur ses vertus thérapeutiques et pour l’alimentation, sous réserve de respecter des normes strictes. « On sait que le chanvre aura sa place, demain, dans notre alimentation. C’est à nous, paysans, de mettre en place des expérimentations. Les fleurs thérapeutiques, c’est un bon début », commente l’agriculteur Paul Hascoet.

    Le Télégramme

    Agriculture Bretagne Expérimentation française Finistère France

  • LE CHANVRE, PLANTE A TOUT FAIRE

    L’Assemblée Nationale a donné son feu vert à une expérimentation de l’usage médical du chanvre. Celle-ci devrait débuter en septembre 2020, avec la participation de 3 000 patients. Mais il faut savoir que le chanvre a aussi d’autres usages, dans la construction, les cosmétiques, l’isolation phonique, la fabrication d’huiles ou encore de cordages. Olivier Collion, avocat pénaliste au barreau d’Avignon, et Yohan Paulvé, agriculteur et producteur de Chanvre dans le Lubéron, expliquent le contexte et les enjeux du chanvre en France.

    Teddy Follenfant, RCF Vaucluse

    Agriculture Eco-Conso Expérimentation française France Provence-Alpes-Côte d’Azur Vaucluse

  • LE CHANVRE PEUT-IL ÊTRE UN MEDICAMENT ?

    Lors de leur audition par les députés de la mission d’information sur le chanvre, mercredi 19 février, le toxicologue Jean-Pierre Goullé et le pharmacologue Jean Costentin ont délivré un véritable réquisitoire contre le « chanvre thérapeutique ». Selon eux, cette expression est un abus de langage, argumentant que la plante ne peut pas être considérée comme un médicament. Une position qui, selon le président de la mission d’information Robin Reda, vient « perturber l’unanimité politique » autour de l’expérimentation adoptée à l’unanimité par les députés en octobre dernier.

    Vincent Kranen, LCP

    Expérimentation française France Mission parlementaire

  • LE CHANVRE THERAPEUTIQUE POURRAIT ETRE TESTE EN POLYNESIE

    Le ministre de la Santé Olivier Véran a écrit au député Moetai Brotherson, se déclarant favorable « sur le principe » à la participation de la Polynésie française à l’expérimentation du chanvre thérapeutique. « On va juste évaluer combien de bénéficiaires potentiels parmi les 5 indications retenues pour l’expérimentation », lui a précisé le ministre dans une note manuscrite. Le député a annoncé sur les réseaux sociaux qu’il allait maintenant travailler sur les détails de cette extension de l’expérimentation à la Polynésie française.

    Tahiti Infos

    Expérimentation française France Polynésie française

  • OLIVIER VERAN ET LE CHANVRE THERAPEUTIQUE

    Jusque-là député, Olivier Véran est devenu ministre de la Santé le 17 février 2020. Ce neurologue de 39 ans n’est donc pas un novice en politique. Il est reconnu pour sa connaissance de nombreux dossiers de santé. Il s’était notamment prononcé en faveur de l’expérimentation du chanvre thérapeutique.

    Xavier Demagny, France Inter

    Expérimentation française France

0 | 30

Consulter une revue de presse par

Thématique

Agriculture Alimentation Animaux Construction Cosmétique Droit Eco-Conso Environnement Expérimentation française Histoire Justice Mission parlementaire Recherche Santé Sécurité routière Sport Textile

Pays par zones géographiques

Afrique Afrique du Sud Albanie Allemagne Amérique du Nord Amérique du Sud Argentine Asie Australie Belgique Bolivie Bosnie-Herzégovine Brésil Canada Caraïbes Chine Corée du Sud Costa Rica Cuba Danemark Equateur Espagne Etats-Unis Europe France Gabon Ghana Inde Indonésie Irlande Israël Italie Jamaïque Japon Lesotho Liban Luxembourg Macédoine du Nord Malawi Mali Malte Maroc Maurice Mexique Népal Nouvelle-Zélande Océanie Ouganda Ouzbékistan Pakistan Paraguay Pays-Bas Pérou Pologne Portugal Proche/Moyen-Orient Royaume-Uni Russie Sainte-Lucie Seychelles Suède Suisse Thaïlande Trinité-et-Tobago Tunisie Ukraine Uruguay Zambie Zimbabwe

Région

Auvergne-Rhône-Alpes Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Centre-Val de Loire Grand Est Guyane Hauts-de-France Ile-de-France Normandie Nouvelle-Aquitaine Nouvelle-Calédonie Occitanie Pays de la Loire Polynésie française Provence-Alpes-Côte d’Azur

Département

Aisne Alpes-de-Haute-Provence Alpes-Maritimes Aube Aude Bas-Rhin Bouches-du-Rhône Calvados Charente Charente-Maritime Creuse Deux-Sèvres Doubs Drôme Essonne Eure Finistère Gironde Haut-Rhin Haute-Garonne Haute-Loire Haute-Savoie Hauts-de-Seine Hérault Ille-et-Vilaine Indre-et-Loire La Réunion Landes Loire Loire-Atlantique Lot Lozère Maine-et-Loire Manche Marne Meuse Morbihan Moselle Nord Oise Orne Pas-de-Calais Puy-de-Dôme Sarthe Seine-et-Marne Seine-Maritime Val-de-Marne Var Vaucluse Vendée Vosges Yonne Yvelines

Ville

Besançon Bordeaux Brest Caen Clermont-Ferrand Le Havre Lille Marseille Paris Reims Rennes Saint-Etienne Toulouse