ACTUALITES DU CBD

Histoire

Au total, 16 actualités sont dédiées au CBD et au chanvre dans la rubrique : Histoire

  • Maroc : les enjeux d’une dépénalisation du cannabis

    La dépénalisation du cannabis fait débat depuis des années au Maroc. Avec le projet de loi sur l’usage légal de cette plante, ce débat a pris une autre ampleur. Les grandes puissances financières, technologiques et scientifiques s’arrachent la plante aujourd’hui, il faut donc que le pays se positionne. Le marché concerne plusieurs domaines, dont la cosmétique, la construction, l’isolation ou encore le papier, en plus l’usage médical. Pour ce qui est du cannabis récréatif, il est interdit d’usage au Maroc.

    Kenza Khatla, Médias 24

    Afrique Droit Eco-Conso Histoire Maroc

  • Le cannabis, une histoire française

    L’Assemblée nationale, en s’emparant du dossier cannabis sur la base d’une consultation citoyenne, s’attaque à un paradoxe français. L’arsenal répressif le plus sévère d’Europe n’empêche pas 700 000 consommateurs d’en fumer. Le proche bicentenaire de la mort de Napoléon vient nous rappeler que l’illustre conquérant fut le premier à piquer un coup de sang contre cette manie de la drogue douce récréative. Il avait ses raisons, puisqu’il fut agressé en 1798 à Alexandrie par un fanatique local qui avait abusé du haschich. Sensibilisé abruptement aux dangers de cette substance, Napoléon s’est rapidement rendu compte que ses troupes de la conquête d’Egypte s’adonnaient aux plaisirs du dyâsmouck, cocktail liquoreux de cannabis, de musc et de girofle. D’où l’interdiction, en 1800, de sa consommation sur le territoire égyptien. La première législation hexagonale, elle, découle également d’une campagne militaire. Durant la Première Guerre mondiale, le chanvre indien apportait un peu de réconfort dans les tranchées mais avait le tort d’émousser les ardeurs guerrières. Pour cette raison entre autres, la loi de 1916 interdisant les « substances vénéneuses » était née. Les Grognards et les Poilus ne sont plus là, mais le cannabis fait toujours partie de la petite histoire française.

    Philippe Bour, Le Républicain Lorrain

    Droit France Histoire

  • George Washington cultivait-il du cannabis ?

    Célébré comme le père de la démocratie moderne, George Washington est davantage dépeint comme l’homme politique que comme le fermier et l’entrepreneur qu’il était. Nombreux sont les articles qui le présentent comme un fervent amateur de cannabis, mais d’autres sources démentissent qu’il en ait cultivé pour le fumer, voire, qu’il s’agisse réellement de marijuana. Si George Washington semble tant apprécier le chanvre, c’est essentiellement pour ses fins industrielles. En effet, les fibres sont utilisées depuis des siècles pour les textiles et les cordages de navires. Ainsi, Washington perfectionnait ses filets de pêche lors de ses promenades le long du Potomac.

    RTBF

    Amérique du Nord Etats-Unis Histoire

  • On a toujours cultivé du chanvre en Suisse

    La Suisse fut un temps le premier producteur de cannabis en Europe. Le chanvre est une plante aux usages multiples, que ce soit pour se nourrir, se vêtir ou encore se soigner. Avant sa prohibition, l’utilisation de « cette plante était complètement normalisée dans nos sociétés », relate Simon Anderfuhren, expert des politiques publiques liées au cannabis en Suisse.

    RTS

    Europe Histoire Suisse

  • Histoire : le chanvre, une plante abandonné sous la pression des Etats-Unis

    Accompagnant l’explosion du transport maritime, le chanvre servait à fabriquer des voiles et des cordages. Au XIXe siècle, le chanvre était classé parmi les produits de première nécessité, à l’instar du pain. En 1830, l’Hexagone en recensait 176 000 hectares. Le retournement de situation date du XXe siècle. Sous la pression des Etats-Unis, et plus particulièrement du secteur de la pétrochimie - incarnée par le géant américain DuPont (de Nemours) qui veut booster son fil nylon -, puis du lobby cotonnier après la Seconde Guerre mondiale, le chanvre est progressivement abandonné. En 1960, il n’en restait plus que 700 ha en France. Ailleurs en Europe, sa culture a été quasi rayée de la carte. Elle n’a été réintroduite qu’au milieu des années 1990, en Allemagne par exemple. Aujourd’hui, la France est le premier pays producteur de chanvre du continent avec 17 000 ha sur les 33 000 ha européens.

    Le Républicain Lorrain

    Etats-Unis France Histoire

  • LE CHANVRE MEDICAL A TRAVERS LES MILLENAIRES

    Une IRM a révélé que la momie connue sous le nom de Princesse d’Ukok ou de princesse de l’Altaï, qui a vécu au Vème siècle avant J-C, est décédée d’un cancer du sein. Les archéologues ont découvert une récipient contenant du chanvre enterré à ses côtés et ont suggéré qu’elle l’utilisait pour soulager sa douleur. On savait déjà que l’empereur Shen Nung s’est vu prescrire du chanvre pour traiter la goutte, les rhumatismes, le paludisme et les troubles de la mémoire dès 2737 avant J-C. C’est un médecin chinois, Hua Tuo (vers 140-208) qui serait la première personne connue à administrer la plante comme anesthésique. Les Égyptiens de l’Antiquité utilisaient également du chanvre médical, la plante étant mentionnée dans un papyrus médical de connaissances à base de plantes datant de 1550 av J-C, pour traiter l’inflammation.

    Aurélien Bernard, Newsweed

    Histoire

  • MAINE-ET-LOIRE : UNE RECONNAISSANCE POUR LA CULTURE DU CHANVRE

    « Le festival de Fibres en musique a été reconnu comme détenteur et praticien des savoir-faire du chanvre textile et inscrit à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel de France » , se réjouit Olivier Ortion, président de l’Association fêtes et loisirs de Montjean-sur-Loire, organisatrice du festival. Il a appris la nouvelle début octobre et cette reconnaissance est vecteur de joie pour l’ensemble des acteurs de ce rendez-vous annuel. Jean-Marie Trottier, vice-président, se dit « fier de cette notoriété », et souligne que deux chanvrières vivent encore à Montjean-sur-Loire, Annette Brechet et Marie-Rose Trottier. Un bénévole, Maurice Brouard, a aussi travaillé le chanvre dans les années 1960.

    Ouest-France

    Agriculture France Histoire Maine-et-Loire Pays de la Loire Textile

  • MAINE-ET-LOIRE : UNE RECONNAISSANCE POUR LA CULTURE DU CHANVRE

    « Le festival de Fibres en musique a été reconnu comme détenteur et praticien des savoir-faire du chanvre textile et inscrit à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel de France » , se réjouit Olivier Ortion, président de l’Association fêtes et loisirs de Montjean-sur-Loire, organisatrice du festival. Il a appris la nouvelle début octobre et cette reconnaissance est vecteur de joie pour l’ensemble des acteurs de ce rendez-vous annuel. Jean-Marie Trottier, vice-président, se dit « fier de cette notoriété », et souligne que deux chanvrières vivent encore à Montjean-sur-Loire, Annette Brechet et Marie-Rose Trottier. Un bénévole, Maurice Brouard, a aussi travaillé le chanvre dans les années 1960.

    Ouest-France

    Agriculture France Histoire Maine-et-Loire Pays de la Loire Textile

  • L’HISTOIRE LEGISLATIVE DU CHANVRE EN FRANCE

    Le président Emmanuel Macron et le gouvernement français ne sont pas favorables à la légalisation du chanvre récréatif. Cependant, la France semble de plus en plus envisager une éventuelle légalisation de l’usage thérapeutique de la plante. Comment comprendre cette évolution, toute aussi sociétale que politique ? Au cours du siècle, les autorités françaises ont adopté plus d’une douzaine d’interdictions et de réglementations répressives du chanvre dans les juridictions métropolitaines et coloniales, présentant presque toujours la question de la consommation de chanvre comme une question de sécurité impériale et nationale.

    David A Guba, Jr., The Conversation

    Droit France Histoire

  • RHONE : CHATILLON D’AZERGUES SE REMEMORE SON HISTOIRE DU CHANVRE

    Vendredi 16 octobre, Michèle Jarrige, vice-présidente de l’association du patrimoine de Chatillon d’Azergues « La licorne », a donné une conférence sur la culture du chanvre dans la commune. Plusieurs documents et objets anciens ont permis de remémorer à quel point la plante et son exploitation ont marqué l’histoire de cette localité.

    Le Progrès

    Auvergne-Rhône-Alpes France Histoire Rhône

  • INDRE-ET-LOIRE : PATRIMOINE FLUVIAL ET CULTURE DU CHANVRE A BREHEMONT

    Le village de Bréhémont offre à ses visiteurs un aperçu de la splendeur passée d’un port des bords de Loire. La culture du chanvre était particulièrement développée aux environs du village de Bréhémont, en raison d’un sol particulièrement facile à irriguer entre Loire, Cher et Indre. La commune comptait 140 fours à chanvre sur son territoire. Le chanvre ainsi produit servait à confectionner les cordages indispensables à la batellerie. L’une des raisons pour lesquelles le port de Bréhémont était devenu incontournable pour ceux qui commerçaient par la Loire.

    Nathanaël Lemaire, France 3 Centre-Val de Loire

    Centre-Val de Loire France Histoire Indre-et-Loire

  • LA RUSSIE, ANCIEN PLUS GRAND EXPORTATEUR MONDIAL DE CHANVRE

    A partir du XVIe siècle, la Russie a commencé à produire plus de chanvre qu’elle n’en avait besoin et des marchés d’exportation sont apparus. Cette filière s’est développée et le pays est ainsi devenu le premier exportateur mondial de chanvre industriel. Pendant des siècles, la puissance navale de la Grande-Bretagne et des Pays-Bas était basée sur cette exportation russe clé. Les souches cultivées en Russie centrale étaient pauvres en THC, le principal composant psychoactif de la plante, de sorte que les Russes n’en fumaient pas. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, le chanvre représentait entre 50% et 74% des exportations russes. Au début du XXe siècle, le gréement en jute a remplacé celui en chanvre presque partout, et les bateaux à vapeur, utilisés depuis le milieu du XIXe siècle, ont supplanté les voiliers.

    Gueorgui Manaïev, Russia Beyond

    Europe Histoire Russie

  • GEORGE WASHINGTON CULTIVAIT DU CHANVRE

    Le chanvre a une histoire millénaire et croise notamment celle de George Washington, l’ancien Président des États-Unis du 30 avril 1789 au 4 mars 1797. Utilisant des dentiers encore peu élaborés à l’époque, Washington se serait tourné vers le chanvre pour soulager les douleurs que ces appareils lui causaient. Il a notamment écrit dans son journal en 1794 : « Prenez le plus possible de graines de chanvre indien et semez-en partout ». Il a aussi décrit cette culture et ses difficultés : « J’ai commencé à séparer les plants mâles des plants femelles, malheureusement trop tard ». La famille Washington cultivait donc bien du chanvre à Mount Vernon. Mais rien ne prouve réellement que son plus illustre représenant en ait fumé.

    Cécile Breton, Daily Geek Show

    Amérique du Nord Etats-Unis Histoire

  • LE CHANVRE ETAIT CONSOMME EN ASIE CENTRALE IL Y A 2 500 ANS

    Sept chercheurs en archéologie et en anthropologie travaillant en Chine, en Allemagne et en Australie estiment que cela fait 2 500 ans que le chanvre est utilisé pour des motifs rituels en Asie centrale et dans l’ouest de la Chine. Leur étude, publiée le 12 juin 2019 dans la revue scientifique en ligne Science Advances, démontre que la première utilisation de chanvre avec des niveaux élevés de THC provient de cette région du monde. A l’inverse, en Asie de l’Est, la culture précoce du chanvre s’est concrétisée sous la forme de graines oléagineuses à des fins alimentaires ou de fibres destinées à faire des vêtements et des cordages.

    Eleonore de Vulpillières, Novastan

    Asie Chine Histoire

  • HISTOIRE : CE CHANVRE QUI FAISAIT LA RICHESSE DE L’ORNE

    Thierry de Loppinot, retraité résidant à Saint-Mard-de-Réno dans l’Orne, est l’auteur d’un ouvrage intitulé Le chanvre, une richesse oubliée. « Le chanvre a fait la richesse de Mortagne-au-Perche et ses alentours, entre le XVIe et le XIXe siècle. La manufacture de Mortagne regroupait des milliers de paysans qui cultivaient le chanvre et le travaillaient chez eux, à la ferme. Ils tissaient des toiles de chanvre qui avaient trouvé un débouché international. (…) A compter de la Révolution, la culture de chanvre a commencé à péricliter. (…) Et la région ne s’est jamais remise de la situation, jusqu’à la disparition totale de la production, fin XIXe début XXe », explique l’intéressé. « L’arrêt de la culture du chanvre a été lourd de conséquences économiques et humaines. (…) En 200 ans, le Perche a perdu le tiers de sa population », relate l’auteur.

    Emilie Jouvin, Actu.fr

    France Histoire Normandie Orne

  • CHARENTE-MARITIME : L’HISTOIRE DU CHANVRE DES MOTTES

    Les mottes de Saint-Germain-de-Marencennes font partie du patrimoine naturel de Charente-maritime. Ces jardins, bien souvent en bordure de la rivière Gères, étaient à l’origine réservés à la culture du chanvre. Au XVIIe siècle, Colbert, ministre de Louis XIV, lance le projet de l’Arsenal et de la Corderie royale à Rochefort. Et la réalisation des cordage et des voiles des navires nécessitent un approvisionnement de chanvre conséquent. Il en vient de Bretagne et d’Auvergne, mais également de la région de Surgères et de ses environs, dans le bassin de la Gères. L’utilisation de chanvre pour la marine dure environ trois siècles, jusqu’en 1865 avec la généralisation de l’utilisation du coton. La culture du chanvre s’est éteinte dans les mottes qui trouvent alors de nouvelles vocations de jardinage et de sylviculture de peupliers.

    Armand Berthomé, Sud Ouest

    Agriculture Charente-Maritime France Histoire Nouvelle-Aquitaine

Consulter une revue de presse par

Thématique

Agriculture Alimentation Animaux Bourse Construction Cosmétique Droit Eco-Conso Edition Environnement Expérimentation française Formation Histoire Industrie Justice Mission parlementaire Recherche Santé Sécurité routière Société Sport Textile

Pays par zones géographiques

Afrique Afrique du Sud Albanie Allemagne Amérique du Nord Amérique du Sud Argentine Asie Australie Belgique Bolivie Bosnie-Herzégovine Brésil Canada Caraïbes Chine Colombie Corée du Sud Costa Rica Cuba Danemark Dominique Equateur Espagne Etats-Unis Europe France Gabon Ghana Grèce Guyana Inde Indonésie Irlande Islande Israël Italie Jamaïque Japon Lesotho Liban Luxembourg Macédoine du Nord Malawi Mali Malte Maroc Maurice Mexique Népal Nigeria Nouvelle-Zélande Océanie Ouganda Ouzbékistan Pakistan Paraguay Pays-Bas Pérou Pologne Portugal Proche/Moyen-Orient Royaume-Uni Russie Rwanda Sainte-Lucie Sénégal Seychelles Suède Suisse Thaïlande Trinité-et-Tobago Tunisie Ukraine Uruguay Zambie Zimbabwe

Région

Auvergne-Rhône-Alpes Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Centre-Val de Loire Grand Est Guadeloupe Guyane Hauts-de-France Ile-de-France Normandie Nouvelle-Aquitaine Nouvelle-Calédonie Occitanie Pays de la Loire Polynésie française Provence-Alpes-Côte d’Azur Saint-Pierre-et-Miquelon

Département

Ain Aisne Alpes-de-Haute-Provence Alpes-Maritimes Ardèche Ardennes Aube Aude Aveyron Bas-Rhin Bouches-du-Rhône Calvados Charente Charente-Maritime Cher Corrèze Côte-d’Or Côtes-d’Armor Creuse Deux-Sèvres Dordogne Doubs Drôme Essonne Eure Eure-et-Loir Finistère Gard Gironde Haut-Rhin Haute-Garonne Haute-Loire Haute-Saône Haute-Savoie Haute-Vienne Hautes-Pyrénées Hauts-de-Seine Hérault Ille-et-Vilaine Indre Indre-et-Loire Isère La Réunion Landes Loire Loire-Atlantique Loiret Lot Lot-et-Garonne Lozère Maine-et-Loire Manche Marne Mayenne Meurthe-et-Moselle Meuse Morbihan Moselle Nièvre Nord Oise Orne Pas-de-Calais Puy-de-Dôme Pyrénées-Atlantiques Pyrénées-Orientales Rhône Saône-et-Loire Sarthe Savoie Seine-et-Marne Seine-Maritime Seine-Saint-Denis Somme Tarn Tarn-et-Garonne Territoire de Belfort Val-de-Marne Var Vaucluse Vendée Vienne Vosges Yonne Yvelines

Ville

Aix-en-Provence Amiens Angers Besançon Bordeaux Brest Caen Clermont-Ferrand Grenoble Le Havre Le Mans Lille Limoges Marseille Montpellier Nice Orléans Paris Perpignan Reims Rennes Rouen Saint-Denis Saint-Etienne Toulouse Tours