ACTUALITES DU CBD

Marne

Au total, 18 actualités sont dédiées au CBD et au chanvre dans la rubrique : Marne

  • Marne : un boulanger rémois vend des pâtisseries au CBD

    Caramel au beurre salé-CBD, chocolat-CBD ou 100% CBD, les éclairs de Sébastien trônent en vitrine à côté des pâtisseries plus classiques. Seul moyen de les distinguer : une feuille de cannabis en chocolat est posé dessus en décoration. Parce que le CBD est bien l’une des substances du cannabis. « Je touche du bois, mais pour le moment ça marche bien, ça plaît aux clients ! », explique Sébastien Lamarle, propriétaire de la boulangerie rue de Saint Léonard à Reims. Il s’est lancé le 1er février dernier dans la fabrication de pâtisseries au cannabidiol, en incorporant des fleurs de chanvre dans la crème : « Ça donne un goût herbacé intéressant que je n’aurais pas en mettant de l’huile de CBD par exemple. Or je voulais le goût et les bienfaits ». Le cannabidiol est réputé pour apaiser, détendre, mais sans l’effet défonce du cannabis. « Et ça fonctionne, j’ai des clients qui me disent que ça leur fait du bien de manger un éclair le soir chez eux. On joint l’utile à l’agréable », commente Sébastien.

    Aurélie Jacquand, France Bleu Champagne-Ardenne

    Alimentation Eco-Conso France Grand Est Marne Reims

  • A Reims, il vend des éclairs qui flirtent avec le cannabis

    Sébastien Lamarle est boulanger à Reims, rue de Saint-Léonard. Chez lui, vous trouvez du flan, des tartes aux prunes, des pains aux raisins, et non loin d’eux dans la même vitrine, quelques éclairs et tartelettes qui se distinguent du reste des marchandises par trois lettres sur l’étiquette : CBD. Les connaisseurs traduisent aisément : cannabidiol. Un produit qui, comme son nom l’indique, a partie liée avec le cannabis. « J’ai maintenant des clients qui viennent exprès pour ça », observe Sébastien Lamarle.

    Antoine Pardessus, L’Union

    Alimentation Eco-Conso France Grand Est Marne Reims

  • Quand Arnaud Robinet, maire de Reims, blague sur la légalisation du cannabis et la Covid

    Un reportage diffusé dans l’émission Quotidien sur TMC était consacré à Robin Reda, député Les Républicains de l’Essonne, et à son combat pour encadrer la vente de cannabis dans notre pays. L’élu dévoile quelques échanges avec les trois maires du parti favorables à la légalisation de la marijuana : Gil Avérous (Châteauroux), Boris Ravignon (Charleville-Mézières) et évidemment Arnaud Robinet, édile de Reims. Des conversations tenues au sein d’un groupe WhatsApp, baptisé « Cannamaires ». Le ton des échanges semble être à l’image du nom de ce groupe : bon enfant. La preuve avec des messages postés par le maire de Reims : « En tout cas ce qui est sûr : il est plus facile de trouver du cannabis que des vaccins ! » ou encore « Le THC a peut-être un effet sur la Covid ? »

    L’Union

    Droit France Grand Est Marne Reims

  • Marne : du CBD à Sézanne

    Ludovic Guillaume est le gérant de la boutique Vap’n’geek Factory située à Sézanne, dans la Marne. Il a ouvert ce commerce spécialisé dans le CBD il y a un an. Fleurs, résines, e-liquides pour cigarettes électroniques et produits sublinguaux sont proposés, toujours en respectant les normes en vigueur.

    Jérôme Lefèvre, L’Union

    Eco-Conso France Grand Est Marne

  • Chanvre : le décret autorisant la récolte de la fleur attendu pour le 1er semestre

    A l’occasion d’une réunion avec l’interprofession du chanvre le 29 janvier, la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca) lui a annoncé que le décret autorisant la récolte de l’inflorescence de chanvre sur le territoire français est attendu pour le premier semestre. Ce texte doit permettre aux producteurs français de chanvre d’en commercialiser la fleur en vue d’extraire du cannabidiol, ou CBD, une molécule aux vertus relaxantes et considérée comme non-stupéfiante. L’interprofession appelle à la prudence les producteurs qui voudraient semer du chanvre au printemps avec le CBD comme seul débouché, car l’autorisation de récolter devrait être assortie de conditions qui pourraient avoir trait aux variétés ou aux itinéraires culturaux.

    La Marne Agricole

    Agriculture Droit France Grand Est Marne

  • A REIMS, LES BOUTIQUES DE CBD SE MULTIPLIENT

    Après sa première boutique, installée avenue Jean-Jaurès à Reims, Brin d’Herbe s’implante en plein centre-ville, rue Buirette. L’endroit est élégant, l’accueil souriant : celui de Flora, future coresponsable du magasin. « L’objectif, c’est que les habitants du centre-ville aient un lieu élégant, à l’image du quartier », commente l’intéressée. On y trouve tous les produits de détente et de bien-être vendus dans la première boutique : tisanes, huiles essentielles, superaliments, produits d’hygiène et d’entretien naturels, et toute la gamme des produits à base de CBD.

    L’Union

    Eco-Conso France Grand Est Marne Reims

  • MARNE : UNE NOUVELLE BOUTIQUE DE CBD S’IMPLANTE A EPERNAY

    Une nouvelle boutique vendant du CBD vient d’ouvrir à Epernay. Le gérant renie toute image sulfureuse et se veut rassurant sur ses produits. PIerre-Olivier Funfschilling vend un dérivé du chanvre, le cannabidiol, connu pour ses effets relaxants. Sous forme d’huiles ou d’herbe, le CBD a connaît un véritable engouement. C’est la seconde boutique du genre dans la ville.

    Maxime Mascoli, L’Union

    Eco-Conso France Grand Est Marne

  • UN SECOND MAGASIN DE CBD OUVRE A REIMS

    Relax Shop est le second magasin de CBD qui ouvre à Reims, au 70 rue de Talleyrand. Brahim Kanoune propose cette molécule du chanvre dans des produits variés. Il vend aussi des produits naturels, de relaxation et bien-être : tisanes, huiles essentielles de citrouille, de chardon, de noix, savons au miel, propolis, lavande. Quelques gadgets pour le chanvre viennent compléter les rayons.

    L’Union

    Eco-Conso France Grand Est Marne Reims

  • MARNE : LE CBD PREND SES AISES A VITRY-LE-FRANCOIS

    Deux boutiques de vente de CBD viennent d’ouvrir dans le centre-ville de Vitry-le-François, dans la Marne. L’exploitation de cette molécule est assez récente, elle est en train de se faire une place sur le marché du bien-être. Le CBD, pour cannabidiol, est une molécule issue du chanvre. On est tenté d’être espiègle en disant que pouvoir acheter du chanvre à Vitry-le-François n’est pas une nouveauté, mais ces produits-là sont tout à fait légaux et inoffensifs.

    Antoine Déchoz, L’Union

    Eco-Conso France Grand Est Marne

  • MARNE : ON VA VENDRE DU CBD A VITRY-LE-FRANCOIS

    Une boutique Brin d’herbe doit prochainement ouvrir ses portes Grande-rue-de-Vaux à Vitry-le-François. L’enseigne vendra des articles naturels de bien-être, des produits biologiques pour l’entretien de la maison, ainsi que des huiles, tisanes, gélules, e-liquides pour cigarette électronique contenant du cannabidiol (CBD).

    L’Union

    Eco-Conso France Grand Est Marne

  • REIMS : UNE BOUTIQUE BIEN-ÊTRE QUI ALLIE CBD ET MEDECINE DOUCE

    La boutique Brin d’herbe a ouvert le 8 septembre à Reims, dans la rue Jean Jaurès. A côté des produits d’hygiène bio et 100% français, elle vend des produits à base de CBD ! une des molécules du chanvre. Les produits au CBD ne représentent finalement qu’une petite vitrine à côté du comptoir : des fleurs, des tisanes, et des huiles. Il y aurait environ 400 boutiques vendant des produits au CBD en France, mais le concept inventé par Mathieu Bersot va plus loin puisque derrière sa boutique, il loue des espaces à des praticiens de médecine douce (sophrologie, massage, naturopathie...).

    Aurélie Jacquand, France Bleu Champagne-Ardenne

    Eco-Conso France Grand Est Marne Reims

  • REIMS : UNE NOUVELLE BOUTIQUE PROPOSE DU CBD

    Récemment ouverte à Reims, la boutique Brin d’Herbe propose à la vente des produits naturels de bien-être et de détente, mais également à base de CBD. Sur la vitrine, le sigle gravé de cette abréviation du cannabidiol attire l’attention. Brin d’Herbe vend des huiles, des tisanes, des gélules et des e-liquides pour cigarette électronique qui contiennent cette molécule légale du chanvre.

    L’Union

    Eco-Conso France Grand Est Marne Reims

  • LE DOCTEUR ALAIN RIGAUD PLAIDE POUR UNE LEGALISATION DU CHANVRE

    Faut-il légaliser la vente de chanvre en France pour lutter contre les trafics ? Le maire de Reims, Arnaud Robinet relance le débat. Il a écrit au Premier ministre pour lui demander un vrai débat sur le sujet et propose que sa ville soit candidate à une expérimentation. Pour lui, la politique répressive est un échec depuis 30 ans. Psychiatre de métier, le docteur Alain Rigaud, président de l’ANPAA dans la Marne, l’Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie, partage le constat du maire de Reims. Il plaide pour une réforme de la politique sur la légalisation du chanvre.

    Vianney Smiarowski, France Bleu Champagne-Ardenne

    Droit France Grand Est Marne

  • LE MAIRE DE REIMS PRET A EXEPERIMENTER LA LEGALISATION DU CHANVRE DANS SA VILLE

    Dans une lettre en date du 8 septembre dernier et rendue publique ce jeudi, Arnaud Robinet, le maire Les Républicains (LR) de Reims (Marne) demande au Premier ministre, Jean Castex, à avoir un « vrai débat » sur le chanvre, tout en se disant « prêt  » à en expérimenter l’usage dans sa ville. La proposition d’Arnaud Robinet a obtenu un soutien de poids : celui de l’Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (ANPAA). « Ce n’est pas une bonne idée  », a de son côté rétorqué Michel Corriaux, secrétaire général Grand Est du syndicat policier Alliance, à l’Agence France-Presse. « Cela serait un aveu de faiblesse par rapport aux délinquants », a-t-il jugé.

    L’Union

    Droit France Grand Est Marne

  • L’AMENDE DE 200 € POUR CONSOMMATION DE CHANVRE EXPERIMENTEE PAR LE PARQUET DE REIMS

    Annoncée début 2019 par le procureur de la République de Reims Matthieu Bourrette, l’expérimentation du dispositif d’amende forfaitaire pour l’usage de stupéfiants est mise en place « à compter du 16 juin et pour deux mois ». Son parquet fait partie des cinq ressorts judiciaires sélectionnés, avec ceux de Marseille, Rennes, Lille et Créteil. « J’ai décidé que seuls les usages de résine et d’herbe de [chanvre] seront verbalisés selon le système de l’amende forfaitaire délictuelle, pour une quantité de produit ne dépassant pas 20 grammes », poursuit le procureur. Cette procédure conduit à sanctionner d’une amende fixe de 200 € tout usager majeur de produits stupéfiants.

    L’Union

    Droit France Grand Est Marne

  • A QUAND L’AMENDE FORFAITAIRE DE 200 EUROS ?

    Pour sanctionner les consommateurs de chanvre, l’amende forfaitaire de 200 € votée en novembre 2018 doit être expérimentée à Rennes, Reims et Créteil. La phase test, qui devait à l’origine démarrer en décembre 2019, ne sera finalement pas lancée avant mars, voire juin ou fin 2020.

    Léa Guyot, Le Journal du dimanche

    Bretagne France Grand Est Ile-de-France Ille-et-Vilaine Marne Reims Rennes Val-de-Marne

  • EST-CE DANGEREUX D’OUVRIR UN COMMERCE DE CBD EN FRANCE ?

    Le 20 janvier 2020, la cour d’appel de Reims a relaxé le gérant d’un magasin rémois qui vendait des e-liquides CBD avec moins de 0,2 % de THC. L’homme a été relaxé en appel, le parquet ne l’a pas pourvu en cassation : une première en France. « Cette décision (…) pourrait être suivie dans des affaires similaires par d’autres cour d’appel et (…) faire cesser toute poursuite des personnes qui ouvrent des commerces autour du chanvre ou du cannabis », d’après maître Ingrid Metton, l’avocate du prévenu. Cette spécialiste précise que les décisions de justice sont plus ou moins clémentes selon la zone géographique. Attendue fin mars, la position de la Cour de justice de l’Union européenne sur une affaire similaire pourrait inciter le gouvernement à clarifier la législation sur le commerce du CBD.

    France 3 Champagne-Ardenne

    Droit France Grand Est Justice Marne Reims

  • VERS UNE JURISPRUDENCE SUR 0,2% DE THC DANS LES PRODUITS FINIS ?

    Perquisitionné en août 2018, le gérant d’un magasin vendait des e-liquides CBD contenant des traces de THC. Innocenté en première instance au titre de la nullité de sa garde à vue, le procureur a fait appel de cette décision. Fait intéressant, le gérant a de nouveau été innocenté en appel, en « absence de caractérisation de l’élément matériel des infractions ». Cette fois-ci, le parquet de Reims a basé sa décision sur le fait que l’infraction n’est caractérisée que si le taux de THC est supérieur à 0,2 % dans le produit fini, comme fixé par l’arrêté du 24 février 2004 modifiant l’arrêté du 22 août 1990 pour application de l’article R5132-86 II. Cette décision ne fait pas encore jurisprudence, mais elle est défendue notamment par le rapporteur général de la mission d’information chanvre et pourrait inspirer d’autres appels.

    Aurélien Bernard, Newsweed

    France Grand Est Justice Marne Reims

Consulter une revue de presse par

Thématique

Agriculture Alimentation Animaux Bourse Construction Cosmétique Droit Eco-Conso Edition Environnement Expérimentation française Formation Histoire Industrie Justice Mission parlementaire Recherche Santé Sécurité routière Société Sport Textile

Pays par zones géographiques

Afrique Afrique du Sud Albanie Allemagne Amérique du Nord Amérique du Sud Argentine Asie Australie Belgique Bolivie Bosnie-Herzégovine Brésil Canada Caraïbes Chine Colombie Corée du Sud Costa Rica Cuba Danemark Dominique Equateur Espagne Etats-Unis Europe France Gabon Ghana Grèce Guyana Inde Indonésie Irlande Islande Israël Italie Jamaïque Japon Lesotho Liban Luxembourg Macédoine du Nord Malawi Mali Malte Maroc Maurice Mexique Népal Nigeria Nouvelle-Zélande Océanie Ouganda Ouzbékistan Pakistan Paraguay Pays-Bas Pérou Pologne Portugal Proche/Moyen-Orient Royaume-Uni Russie Rwanda Sainte-Lucie Sénégal Seychelles Suède Suisse Thaïlande Trinité-et-Tobago Tunisie Ukraine Uruguay Zambie Zimbabwe

Région

Auvergne-Rhône-Alpes Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Centre-Val de Loire Grand Est Guadeloupe Guyane Hauts-de-France Ile-de-France Normandie Nouvelle-Aquitaine Nouvelle-Calédonie Occitanie Pays de la Loire Polynésie française Provence-Alpes-Côte d’Azur Saint-Pierre-et-Miquelon

Département

Ain Aisne Alpes-de-Haute-Provence Alpes-Maritimes Ardèche Ardennes Aube Aude Aveyron Bas-Rhin Bouches-du-Rhône Calvados Charente Charente-Maritime Cher Corrèze Côte-d’Or Côtes-d’Armor Creuse Deux-Sèvres Dordogne Doubs Drôme Essonne Eure Eure-et-Loir Finistère Gard Gironde Haut-Rhin Haute-Garonne Haute-Loire Haute-Saône Haute-Savoie Haute-Vienne Hautes-Pyrénées Hauts-de-Seine Hérault Ille-et-Vilaine Indre Indre-et-Loire Isère La Réunion Landes Loire Loire-Atlantique Loiret Lot Lot-et-Garonne Lozère Maine-et-Loire Manche Marne Mayenne Meurthe-et-Moselle Meuse Morbihan Moselle Nièvre Nord Oise Orne Pas-de-Calais Puy-de-Dôme Pyrénées-Atlantiques Pyrénées-Orientales Rhône Saône-et-Loire Sarthe Savoie Seine-et-Marne Seine-Maritime Seine-Saint-Denis Somme Tarn Tarn-et-Garonne Territoire de Belfort Val-de-Marne Var Vaucluse Vendée Vienne Vosges Yonne Yvelines

Ville

Aix-en-Provence Amiens Angers Besançon Bordeaux Brest Caen Clermont-Ferrand Grenoble Le Havre Le Mans Lille Limoges Marseille Montpellier Nice Orléans Paris Perpignan Reims Rennes Rouen Saint-Denis Saint-Etienne Toulouse Tours