ACTUALITES DU CBD

Nouvelle-Zélande

Au total, 8 actualités sont dédiées au CBD et au chanvre dans la rubrique : Nouvelle-Zélande

  • NOUVELLE-ZELANDE : ENFIN LE REFERUNDUM SUR LA LEGALISATION DU CHANVRE

    Samedi 17 octobre, un référendum national sur la légalisation de la possession et de la consommation de chanvre pour les personnes de plus de 20 ans aura lieu en Nouvelle-Zélande. S’il est adopté, ce vote fera de la nation océanienne le troisième pays au monde à légaliser le chanvre, après l’Uruguay et le Canada. Ce réfé­ren­dum sur la légalisation et le contrôle chanvre va demander au Parlement néo-zélandais d’établir des réglementations pour encadrer la possession, la vente et la consommation de la plante et de produits qui en contiennent.

    Sarah Ben Bouzid, Ulyces

    Droit Nouvelle-Zélande Océanie

  • NOUVELLE-ZELANDE : ISSUE INCERTAINE POUR LE REFERUNDUM SUR LA LEGALISATION DU CHANVRE

    Alors que la Nouvelle-Zélande votera sur la légalisation du chanvre le 17 octobre, et que les sondages précédents indiquaient plutôt une tendance majoritaire en faveur de la légalisation, les partisans du « oui  » sont moins confiants à l’approche du référendum. Un récent sondage a révélé que 35% des Néo-Zélandais interrogés soutenaient les réformes, contre 40% en juin, 39% en février et 43% en novembre 2019. Le sondage a révélé que 53% s’opposent à la légalisation dans le pays, contre 49% en juin et 51% en février.

    Aurélien Bernard, Newsweed

    Droit Nouvelle-Zélande Océanie

  • LA LEGALISATION DU CHANVRE, UNE OPPORTUNITE ECONOMIQUE POUR LA NOUVELLE-ZELANDE ?

    La légalisation de l’usage récréatif du chanvre en Nouvelle-Zélande pourrait dynamiser l’économie du pays. D’après le récent rapport d’un cabinet de conseil du gouvernement commandé par le ministère de la justice, plus de 400 magasins pourraient ouvrir si le projet de loi est validé. Cela engendrerait une hausse de 30% de la consommation et de 25% des usagers, qui devrait néanmoins s’atténuer sur les trois à cinq ans qui suivent. En parallèle, le référendum du 17 octobre prochain pourrait, si la légalisation obtient une majorité de votes favorables, permettre de créer jusqu’à 5 000 nouveaux emplois et rapporter quelque 1,4 milliard de dollars par an.

    Lepetitjournal.com

    Droit Eco-Conso Nouvelle-Zélande Océanie

  • NOUVELLE-ZELANDE : IMMINENCE DU REFERUNDUM SUR LE CHANVRE

    Les élections législatives vont bientôt avoir lieu en Nouvelle-Zélande, à l’occasion desquelles deux référendums seront proposés : le premier sur la légalisation de l’usage récréatif du chanvre et le second sur la fin de vie médicalement assistée. Si 64% des sondés néo-zélandais se disent favorable au texte sur la fin de vie, pour le chanvre seulement 43% de l’opinion publique se déclare en faveur du « oui ». À l’heure actuelle, la détention de chanvre est illégale en Nouvelle-Zélande. En cas de victoire du « oui », il faudra ensuite que le parlement néo-zélandais vote sur ce projet de loi pour en faire une réalité.

    Caroline Perdrix, Radio 1 Tahiti

    Droit Nouvelle-Zélande Océanie

  • NOUVELLE-ZELANDE : UN SONDAGE OPTIMISTE SUR LA LEGALISATION DU CHANVRE EN SEPTEMBRE

    En mai dernier, les législateurs néo-zélandais ont publié la version finale du projet de loi qui créerait un marché de détail du chanvre taxé et réglementé. Avant de voter le projet de loi, les législateurs ont choisi de solliciter l’opinion publique sur la légalisation du chanvre pour les adultes. Selon un nouveau sondage, 56% des personnes interrogées ont déclaré qu’elles voteraient oui au référendum. « Les Néo-Zélandais se rendent compte que leur vote oui signifie un meilleur bien-être de la communauté, une réglementation sensible et une réduction des dommages pour une substance qui est abondamment disponible alors qu’interdite », a déclaré au Herald Chloe Swarbrick, députée du Parti Vert.

    Aurélien Bernard, Newsweed

    Droit Nouvelle-Zélande Océanie

  • NOUVELLE-ZELANDE : REFERENDUM SUR LE CHANVRE RECREATIF

    En parallèle des élections nationales du 19 septembre prochain en Nouvelle-Zélande, un référendum sera organisé pour légaliser ou non le chanvre à usage récréatif dans le pays. Le projet de loi a été présenté et l’âge minimum pour l’achat et la consommation de chanvre a été fixé à 20 ans. Le gouvernement néo-zélandais souhaiterait privilégier l’achat auprès des cultivateurs indigènes. La réforme prévoit l’interdiction de consommer du chanvre dans les lieux publics et de la vente en ligne. Le plafond d’achat journalier serait de 14 grammes. Les particuliers auraient le droit de faire pousser leur chanvre dans une limite de deux plants par personnes et de quatre pour un ménage. Les emballages contiendraient des messages d’avertissement et la publicité pour la consommation de chanvre serait interdite.

    CNews

    Droit Nouvelle-Zélande Océanie

  • NOUVELLE-ZELANDE : LANCEMENT OFFICIEL DU PROGRAMME DE CHANVRE MEDICAL

    Depuis le 1er avril, le chanvre médical est légal en Nouvelle-Zélande. L’Agence du chanvre médical lié au ministère de la Santé peut désormais recevoir les demandes de licence des futurs cultivateurs et transformateurs de la plante. Les Néo-Zélandais en attente du chanvre médical devraient pouvoir se fournir d’ici quelques mois. Dans le pays, 20 entreprises sont déjà autorisées à cultiver du chanvre pour la recherche et peuvent aussi postuler pour une licence de culture médicale. Les médecins peuvent désormais prescrire plus librement des produits à base de chanvre.

    Aurélien Bernard, Newsweed

    Droit Nouvelle-Zélande Océanie

  • PROJET DE LEGALISATION DU CHANVRE EN NOUVELLE-ZELANDE

    Le ministre de la Justice de la Nouvelle-Zélande, Andrew Little, a publié un projet de loi de légalisation du chanvre. Les partis politiques sont invités à commenter ce texte avant qu’il ne soit soumis au vote par référendum en novembre 2020. Si ce vote est adopté, le Parlement devra adopter cette loi et donc légaliser le chanvre.

    Aurélien Bernard, Newsweed

    Droit Nouvelle-Zélande Océanie

Consulter une revue de presse par

Thématique

Agriculture Alimentation Animaux Construction Cosmétique Droit Eco-Conso Environnement Expérimentation française Histoire Justice Mission parlementaire Recherche Santé Sécurité routière Sport Textile

Pays par zones géographiques

Afrique Afrique du Sud Albanie Allemagne Amérique du Nord Amérique du Sud Argentine Asie Australie Belgique Bolivie Bosnie-Herzégovine Brésil Canada Caraïbes Chine Corée du Sud Costa Rica Cuba Danemark Equateur Espagne Etats-Unis Europe France Gabon Ghana Inde Indonésie Irlande Israël Italie Jamaïque Japon Lesotho Liban Luxembourg Macédoine du Nord Malawi Mali Malte Maroc Maurice Mexique Népal Nouvelle-Zélande Océanie Ouganda Ouzbékistan Pakistan Paraguay Pays-Bas Pérou Pologne Portugal Proche/Moyen-Orient Royaume-Uni Russie Rwanda Sainte-Lucie Seychelles Suède Suisse Thaïlande Trinité-et-Tobago Tunisie Ukraine Uruguay Zambie Zimbabwe

Région

Auvergne-Rhône-Alpes Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Centre-Val de Loire Grand Est Guyane Hauts-de-France Ile-de-France Normandie Nouvelle-Aquitaine Nouvelle-Calédonie Occitanie Pays de la Loire Polynésie française Provence-Alpes-Côte d’Azur Saint-Pierre-et-Miquelon

Département

Aisne Alpes-de-Haute-Provence Alpes-Maritimes Ardennes Aube Aude Bas-Rhin Bouches-du-Rhône Calvados Charente Charente-Maritime Corrèze Creuse Deux-Sèvres Doubs Drôme Essonne Eure Finistère Gironde Haut-Rhin Haute-Garonne Haute-Loire Haute-Savoie Hauts-de-Seine Hérault Ille-et-Vilaine Indre Indre-et-Loire La Réunion Landes Loire Loire-Atlantique Lot Lozère Maine-et-Loire Manche Marne Meuse Morbihan Moselle Nord Oise Orne Pas-de-Calais Puy-de-Dôme Sarthe Seine-et-Marne Seine-Maritime Tarn Val-de-Marne Var Vaucluse Vendée Vienne Vosges Yonne Yvelines

Ville

Besançon Bordeaux Brest Caen Clermont-Ferrand Le Havre Lille Marseille Paris Reims Rennes Saint-Etienne Toulouse