ACTUALITES DU CBD

Thaïlande

Au total, 18 actualités sont dédiées au CBD et au chanvre dans la rubrique : Thaïlande

  • En Thaïlande, le cannabis revient dans les assiettes

    Salades, soupes, viandes aromatisées aux feuilles de chanvre : un mois après la déclassification par la Thaïlande de la plante de cannabis, le restaurant d’un hôpital de province a révolutionné son menu pour proposer plats et boissons à l’herbe, un retour aux traditions culinaires du royaume. En 2018, le royaume est devenu le premier pays d’Asie du Sud-Est à légaliser la marijuana à usage médical. Depuis, il s’est lancé dans la production et la commercialisation de l’huile, désireux de capitaliser sur une industrie mondiale de plusieurs milliards de dollars. Et même si la consommation du cannabis à des fins récréatives est toujours rigoureusement interdite, les feuilles, les tiges et les racines de la plante, qui ont une faible teneur en THC, ont été retirées de la liste des stupéfiants le mois dernier. Les fournisseurs agréés – comme les hôpitaux – peuvent désormais les utiliser dans la nourriture.

    L’Orient-Le Jour

    Alimentation Asie Eco-Conso Thaïlande

  • La Thaïlande mise sur le cannabis pour stimuler son économie

    Le gouvernement thaïlandais entend bien profiter de l’intérêt croissant pour le cannabis et ses vertus médicinales. Il encourage désormais les agriculteurs à en cultiver. Il tient cependant à garder le contrôle et un accord des autorités doit être délivré pour permettre sa production. « Tout le monde a le droit de cultiver du cannabis en s’associant avec des hôpitaux provinciaux à des fins médicales », a déclaré dimanche 21 février Traisulee Traisoranakul, porte-parole adjointe du gouvernement thaïlandais. Les autorités espèrent « que le cannabis et le chanvre seront les principales cultures commerciales pour les agriculteurs » thaïlandais.

    CNews

    Agriculture Asie Thaïlande

  • La Thaïlande incite les agriculteurs à cultiver du cannabis médical

    Après avoir largement ouvert son accès, la Thaïlande incite désormais les agriculteurs du pays à développer une autre source de revenus : la culture de cannabis médical. « Tout le monde a le droit de cultiver du cannabis médical en s’associant avec des hôpitaux provinciaux », a déclaré la porte-parole adjointe du gouvernement Traisulee Traisoranakul, ajoutant que les personnes intéressées devraient également demander l’approbation des autorités. « Jusqu’à présent, 2 500 ménages et 251 hôpitaux provinciaux ont cultivé 15 000 plants de cannabis », a-t-elle déclaré. « Nous espérons que le cannabis et le chanvre seront les principales cultures commerciales pour les agriculteurs. » Outre les agriculteurs, qui peuvent cultiver du cannabis à but médical chez eux et le vendre aux hôpitaux locaux, les licences de culture de cannabis sont accessibles aux universités, aux entreprises communautaires, aux professionnels de la santé et aux professionnels de la médecine traditionnelle.

    Aurélien Bernard, Newsweed

    Agriculture Asie Thaïlande

  • La Thaïlande retire les feuilles de cannabis de la liste des stupéfiants

    Les feuilles de cannabis ayant été retirées de la liste des stupéfiants de Thaïlande, cette plante autrefois criminalisée fait son chemin dans la vie quotidienne des Thaïlandais. Depuis la décision du gouvernement en décembre de retirer certaines parties de la plante de cannabis de la liste des narcotiques, le premier café de cannabis thaïlandais « Taste of Ganja » a ouvert à Prachin Buri et un autre appelé « 420 Cannabis Bar » vient d’ouvrir à Bangkok. La boutique de desserts de Bangkok, « Kanom Siam », a également annoncé qu’elle ajoutait un ingrédient spécial à ses crêpes thaïlandaises à la noix de coco et au pandan : du cannabis. Le département de médecine traditionnelle et alternative thaïlandaise encourage même le public à utiliser cette plante tant qu’elle contient de très faibles traces de THC. Les têtes riches en THC de la plante sont toujours illégales.

    Toute la Thaïlande

    Asie Eco-Conso Thaïlande

  • Tout le monde peut cultiver et commercialiser du chanvre en Thaïlande

    Tout le monde peut s’inscrire pour cultiver, commercialiser et avoir en sa possession du chanvre en Thaïlande, en vertu d’un nouveau règlement ministériel qui entrera en vigueur le 29 janvier. Ce règlement autorise la production, l’importation, l’exportation, la distribution et la possession de chanvre, ou kanchong. Les variétés autorisées pour la culture doivent avoir un taux de THC ne dépassant pas 1 % du poids à l’état sec. Des permis d’exportation de chanvre peuvent être demandés et ses graines peuvent également être importées dans les cinq ans suivant l’entrée en vigueur du règlement. Les personnes intéressées peuvent demander l’autorisation aux bureaux de santé publique où la plante sera cultivée, ou à la FDA dans le cas de Bangkok. Les importateurs de semences peuvent demander des permis auprès de la FDA.

    Toute la Thaïlande

    Asie Droit Thaïlande

  • Thaïlande : le cannabis arrive dans les assiettes

    En 2018, la Thaïlande est devenue le premier pays d’Asie du Sud-Est à légaliser le cannabis à usage médical. Depuis, elle s’est lancée dans la production et la commercialisation d’huile à base de cette plante, désireuse de capitaliser sur une industrie mondiale de plusieurs milliards de dollars. Et même si la consommation du cannabis à des fins récréatives est toujours rigoureusement interdite, les feuilles, les tiges et les racines de la plante, qui ont une faible teneur en THC, ont été retirées de la liste des stupéfiants le mois dernier. Les fournisseurs agréés - comme les hôpitaux - peuvent désormais les utiliser dans la nourriture. Salades « bonne humeur », soupes, viandes aromatisées aux feuilles de cannabis, un mois après la déclassification par la Thaïlande de la plante, le restaurant d’un hôpital de province a révolutionné son menu pour proposer plats et boissons à l’herbe. Un retour aux traditions culinaires du royaume.

    Lillian Suwanrumpha, Sciences et Avenir

    Asie Eco-Conso Thaïlande

  • LA THAÏLANDE RETIRE LE CHANVRE DE SA LISTE DES STUPEFIANTS

    L’organe de contrôle des stupéfiants de Thaïlande a annoncé avoir retiré le chanvre de sa liste des stupéfiants. Cette décision a été prise afin de permettre une utilisation plus large de la plante, que ce soit à des fins médicales, cosmétiques ou textiles. Dans un premier temps, seules les agences gouvernementales et les entreprises communautaires qui travaillent avec elles peuvent cultiver du chanvre et doivent demander l’autorisation de la Food and Drug Administration. L’usage récréatif du chanvre reste illégal.

    Aurélien Bernard, Newsweed

    Asie Droit Thaïlande

  • THAÏLANDE : UN TEST DE LA CULTURE DOMESTIQUE DU CHANVRE MEDICAL

    Une petite communauté de la province de Buri Ram a été sélectionnée pour être la première autorisée à cultiver du chanvre médical à domicile, dans le cadre d’un projet-pilote approuvé par le ministère de la Santé thaïlandais et qui devrait démarrer en début d’année prochaine. Ce projet illustre la volonté du ministère de permettre aux Thaïlandais de cultiver la plante chez eux à des fins thérapeutiques. L’initiative est dirigée par Anutin Charnvirakul, ministre de la Santé publique, qui supervise l’essor du chanvre médical depuis sa légalisation dans le pays en 2018.

    Aurélien Bernard, Newsweed

    Asie Santé Thaïlande

  • LA THAÏLANDE TESTE L’AUTOCULTURE DU CHANVRE MEDICAL

    La province de Buri Ram, au nord-est de la Thaïlande, a été sélectionnée pour être la première à récolter du chanvre à des fins médicales dans le cadre d’un projet pilote approuvé par le ministère de la santé. La communauté qui a été sélectionnée par l’Institut Cannhealth est située près d’un hôpital dans la province d’Isaan et compte dix maisons dans le district de Khu Muang. Chaque foyer sera autorisé à cultiver six plants de chanvre dans son jardin. Ce projet visant à permettre aux citoyens du pays de cultiver de la chanvre à des fins médicales est dirigé par le ministre de la santé publique.

    Toute la Thaïlande

    Asie Santé Thaïlande

  • PLUS DE 300 CLINIQUES SPECIALISEES DANS LE CHANVRE MEDICAL EN THAILANDE

    Depuis la légalisation du chanvre à des fins médicales en Thaïlande, plus de 300 cliniques spécialisées dans ces types de traitements ont été créées. 70 % des patients qui en font usage auraient constaté une atténuation de leurs symptômes, selon le vice-Premier ministre et ministre de la Santé publique, Anutin Charnvirakul. Ces cliniques ont déjà traité 14 236 personnes. La plupart d’entre elles souffrent d’un cancer en phase terminale ou reçoivent des soins palliatifs. Les autres sont des patients atteints de la maladie de Parkinson, d’insomnie et de diverses affections. La quasi-totalité des malades qui se sont vu prescrire du chanvre à but thérapeutique n’ont ressenti aucun effet secondaire, rapporte le ministre.

    SiamActu.fr

    Asie Santé Thaïlande

  • SE FAIRE PRESCRIRE DU CHANVRE THERAPEUTIQUE EN THAILANDE, DIFFICILE MAIS PAS IMPOSSIBLE

    La Thaïlande a légalisé la culture du chanvre à usage médical en décembre 2018, devenant le premier pays d’Asie à se lancer dans un marché dominé jusqu’ici par le Canada, les Etats-Unis ou encore Israël. Deux ans plus tard, le pays est encore loin d’avoir finalisé le processus de légalisation. L’accès au chanvre médical est toujours limité pour les citoyens et encore plus pour les étrangers. Pour autant, à Chiang Mai, un Français a pu se faire prescrire de l’huile de THC/CBD pour traiter ses problèmes d’insomnies. « J’ai pu me faire prescrire de l’huile de cannabis THC:CBD 1:1 à l’hôpital public Nakornping à Chiang Mai  », explique Xavier Bruzaud-Grille. « Le parcours a été un peu compliqué », concède-t-il.

    Catherine Vanesse, Lepetitjournal.com

    Asie Santé Thaïlande

  • RECHERCHE : LE CHANVRE INHIBERAIT LA CROISSANCE DES CELLULES CANCEREUSES

    Une étude menée par le gouvernement thaïlandais suggère que le cannabis pourrait inhiber la croissance des cellules cancéreuses. L’étude de la Government Pharmaceuticals Organization (GPO) a révélé que le THC et le CBD inhibaient les cellules cancéreuses in vitro et que les cannabinoïdes pouvaient être utilisés pour traiter le cancer du sein, du pancréas et des voies biliaires. L’étude s’est concentrée sur une variété de maladies et d’affections difficiles à traiter. Des améliorations ont également été constatées auprès d’enfants souffrant d’épilepsie réfractaire et de patients atteints de sclérose en plaques.

    Aurélien Bernard, Newsweed

    Asie Recherche Santé Thaïlande

  • LE GOUVERNEMENT THAÏLANDAIS SOUHAITE AUTORISER LA CULTURE PRIVEE DE CHANVRE MEDICAL

    Le gouvernement thaïlandais a approuvé, mardi 4 août, une proposition du ministère de la Santé pour autoriser les professionnels de la santé, les agriculteurs et les patients à cultiver, produire et exporter du chanvre médical et ses produits dérivés. « [Cette] loi favorisera notre industrie et augmentera sa compétitivité, ce qui sera important pour la Thaïlande qui deviendra un leader du cannabis médical », a déclaré le ministre de la Santé publique Anutin Charnvirakul. Le projet de loi confierait également au ministère de la Santé publique la responsabilité d’utiliser le chanvre saisi à des fins médicales. Le projet doit encore être envoyé au Conseil d’Etat pour examen puis au Parlement pour un vote.

    Aurélien Bernard, Newsweed

    Asie Droit Santé Thaïlande

  • THAÏLANDE : AUTORISATION DE MEDICAMENTS TRADITIONNELS A BASE DE CHANVRE DANS LES HÔPITAUX

    Le département de médecine traditionnelle et alternative thaïlandaise a autorisé les hôpitaux à produire des médicaments traditionnels à partir de 16 recettes autorisées qui incluent le chanvre comme ingrédient de base. Les hôpitaux devront disposer d’un expert en médecine traditionnelle thaïlandaise pour préparer leurs médicaments. Le Dr Marut Jirasetthasiri, directeur général du département, a déclaré que les hôpitaux seraient libres de produire des médicaments qui, selon eux, peuvent fournir des effets efficaces pour certaines maladies courantes dans les localités. La Thaïlande a légalisé le chanvre médical en 2018. Depuis, 291 unités ont été installées dans des points médicaux gérés par l’Etat dans tout le pays, pour distribuer des médicaments à base de chanvre. La demande de médicaments à base de chanvre continue de croître dans le pays.

    Aurélien Bernard, Newsweed

    Asie Droit Santé Thaïlande

  • LE CHANVRE N’EST PLUS CONSIDERE COMME UN STUPEFIANT EN THAÏLANDE

    La Thaïlande a retiré le chanvre de sa liste des stupéfiants. « Ce règlement permet la culture de plants de chanvre par des particuliers et des sociétés, sous réserve de remplir les conditions de commerce et de possession », a notamment déclaré le porte-parole du ministère de la Santé, Traisulee Traisaranakul.

    Aurélien Bernard, Newsweed

    Asie Droit Thaïlande

  • COMMENT LA THAÏLANDE A LEGALISE PROGRESSIVEMENT LE CHANVRE

    En août 2016, un forum auquel ont participé des représentants du gouvernement thaïlandais appelle à la décriminalisation du chanvre. Dès le 1er janvier 2017, la culture de cette plante est autorisée pour un usage médical, dans une partie nord du pays. En mai 2018, le gouvernement donne son feu vert à un projet de loi sur la recherche médicale du chanvre. En octobre de la même année, la Thaïlande annonce qu’elle va légaliser la prescription de la plante pour cause médicale. Le 26 décembre 2018, enfin, le Parlement autorise l’importation, l’exportation et la cession du chanvre pour usage médicale, sous contrôle de l’Etat.

    Patrice Victor, Slate

    Asie Droit Thaïlande

  • CHANVRE ET MEDECINE TRADITIONNELLE EN THAÏLANDE

    En Thaïlande, une clinique gouvernementale s’appuyant à la fois sur la médecine traditionnelle et sur le chanvre médical a été inaugurée. Le ministre de la Santé, Anutin Charnvirakul, était présent pour l’occasion. Le gouvernement du pays espère que l’exploitation de la plante permettra à la fois des améliorations dans le domaine de la santé et sur le plan économique. La Thaïlande a légalisé l’usage du chanvre médical et non récréatif en décembre 2018. Pour protéger le marché national, une licence de quatre ans a été délivrée à des producteurs thaïlandais pour la production, la culture et la vente de la plante.

    Libération Maroc

    Asie Santé Thaïlande

  • LE CHANVRE A LA COTE EN THAÏLANDE

    Le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-o-cha a annoncé le lancement d’un site gouvernemental éducatif sur le chanvre. Pour l’occasion, une manifestation à grand renfort d’outils promotionnels a été organisée, durant laquelle l’intéressé a vapé un e-liquide et s’est appliqué une crème à base de chanvre sur la nuque. En plus d’avoir déclaré qu’il achetait lui-même de l’huile de chanvre, le Premier ministre s’est déclaré en faveur de l’utilisation thérapeutique de la plante.

    Aurélien Bernard, Newsweed

    Asie Thaïlande

Consulter une revue de presse par

Thématique

Agriculture Alimentation Animaux Bourse Construction Cosmétique Droit Eco-Conso Edition Environnement Expérimentation française Formation Histoire Industrie Justice Mission parlementaire Recherche Santé Sécurité routière Sport Textile

Pays par zones géographiques

Afrique Afrique du Sud Albanie Allemagne Amérique du Nord Amérique du Sud Argentine Asie Australie Belgique Bolivie Bosnie-Herzégovine Brésil Canada Caraïbes Chine Colombie Corée du Sud Costa Rica Cuba Danemark Dominique Equateur Espagne Etats-Unis Europe France Gabon Ghana Grèce Guyana Inde Indonésie Irlande Islande Israël Italie Jamaïque Japon Lesotho Liban Luxembourg Macédoine du Nord Malawi Mali Malte Maroc Maurice Mexique Népal Nigeria Nouvelle-Zélande Océanie Ouganda Ouzbékistan Pakistan Paraguay Pays-Bas Pérou Pologne Portugal Proche/Moyen-Orient Royaume-Uni Russie Rwanda Sainte-Lucie Sénégal Seychelles Suède Suisse Thaïlande Trinité-et-Tobago Tunisie Ukraine Uruguay Zambie Zimbabwe

Région

Auvergne-Rhône-Alpes Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Centre-Val de Loire Grand Est Guadeloupe Guyane Hauts-de-France Ile-de-France Normandie Nouvelle-Aquitaine Nouvelle-Calédonie Occitanie Pays de la Loire Polynésie française Provence-Alpes-Côte d’Azur Saint-Pierre-et-Miquelon

Département

Ain Aisne Alpes-de-Haute-Provence Alpes-Maritimes Ardèche Ardennes Aube Aude Aveyron Bas-Rhin Bouches-du-Rhône Calvados Charente Charente-Maritime Cher Corrèze Côte-d’Or Côtes-d’Armor Creuse Deux-Sèvres Dordogne Doubs Drôme Essonne Eure Eure-et-Loir Finistère Gard Gironde Haut-Rhin Haute-Garonne Haute-Loire Haute-Saône Haute-Savoie Haute-Vienne Hautes-Pyrénées Hauts-de-Seine Hérault Ille-et-Vilaine Indre Indre-et-Loire Isère La Réunion Landes Loire Loire-Atlantique Loiret Lot Lot-et-Garonne Lozère Maine-et-Loire Manche Marne Mayenne Meurthe-et-Moselle Meuse Morbihan Moselle Nord Oise Orne Pas-de-Calais Puy-de-Dôme Pyrénées-Atlantiques Pyrénées-Orientales Rhône Saône-et-Loire Sarthe Savoie Seine-et-Marne Seine-Maritime Seine-Saint-Denis Somme Tarn Tarn-et-Garonne Territoire de Belfort Val-de-Marne Var Vaucluse Vendée Vienne Vosges Yonne Yvelines

Ville

Aix-en-Provence Amiens Angers Besançon Bordeaux Brest Caen Clermont-Ferrand Grenoble Le Havre Lille Limoges Marseille Montpellier Nice Orléans Paris Perpignan Reims Rennes Rouen Saint-Denis Saint-Etienne Toulouse Tours